Prêt de trésorerie consenti par la CAE à un entrepreneur?

Bonjour à tous !

Nous commençons à faire des prêt de trésorerie à des entrepreneurs, ces prêts servent à faire des investissements pour leur activité directement réglés par la CAE (véhicule utilitaire, broyeur de branches…).

Aujourd’hui nous remboursons le prêt au fur et à mesure de l’échéancier défini avec l’entrepreneur (assorti d’une reconnaissance de dette) en « prenant » le remboursement des immobilisations (que nous ne versons pas) ou en retirant le montant de l’échéance de la valeur des notes de dépenses non remboursées. C’est donc un prêt consenti entre la CAE et la personne physique.

Serait-il possible de faire un prêt complètement interne, ou l’on créditerait le montant de l’emprunt sur la trésorerie de l’entrepreneur, puis on débiterait directement sa trésorerie au fur et à mesure de l’échéancier ?
Comment comptabiliser ces opérations ?
Cela reviendrait d’une certaine manière à autoriser l’ES en question à faire un « découvert » de XXXX€, mais sans que ça apparaisse comme tel dans le solde de trésorerie.

J’espère avoir été clair… n’hésitez pas à me demander des précisions si ce n’était pas le cas.

Merci !
À bientôt.

1 « J'aime »

Bonjour Nicolas,

Nous avons déjà accordé des prêts à nos ES :

Pour la structure, l’écriture était compte 274 à 512
Pour l’ES, compte 512 à 467

Lors des remboursements :

Pour la structure, compte 512 à 274
Pour l’ES, compte 467 à 512

Validé par notre expert comptable.

Voir ce que d’autres CAE proposent.

Bonne journée.

Alain RIOU

2 « J'aime »

Merci beaucoup !

Bonjour Nicolas
Nous faisons des avances de trésorerie et des prêts moyen terme en interne et nous les passons par les comptes 8