Les entretiens individuels d’accompagnement

Ces entretiens ont d'abord une vocation pédagogique destinée à dynamiser le parcours de l’entrepreneur et le développement de son projet.

Le décret sur les CAE rend obligatoire la tenue minimale de deux entretiens annuels, et la rédaction d'un compte-rendu écrit et signé qui en reprend les conclusions. Nous ne vous proposons pas de compte-rendu type, compte tenu des grandes différences de pratiques d'une CAE à l'autre. Mais nous vous conseillons, sur le plan juridique, d'y faire figurer les 8 points suivants :

  1. bilan du développement de l’activité économique de l’entrepreneur, incluant l’atteinte des objectifs fixés,
  2. perspectives d’évolution prévisible de son activité économique,
  3. si c’est le cas, les nouveaux objectifs fixés avec l’entrepreneur, ainsi que ses obligations d’activité minimale,
  4. besoins d’accompagnement ou de formation de l’entrepreneur,
  5. actions individuelles et collectives et les formations décidées et à mettre en œuvre par l’entrepreneur salarié et la CAE,
  6. point sur la mise en œuvre des règles de santé sécurité au travail,
  7. actions réalisées et programmées pour l’accès au sociétariat, ainsi surtout que la date limite de candidature,
  8. état des lieux des congés annuels, pris et restant à prendre.

Si nécessaire (changement d'objectifs, de part fixe, …), les décisions prises peuvent donner lieu à la rédaction d'un avenant, un avenant type étant téléchargeable sur la plateforme.