Des communes ou des départements financent-ils encore votre CAE ?

Bonjour, la loi Notre a conduit à la suppression de la plupart des financements accordés par les communes et les départements aux CAE. Or quelques unes de ces collectivités m'interrogent pour savoir comment faire. Merci de me faire savoir :

- comment a évolué votre financement avec le département ou les communes depuis 2015 ?

- et si des dotations ont pu être maintenues, pour quel objet et sous quelle forme ?

Merci de vos réponses, je ferai ensuite une synthèse des réponses retenues sur l'agora.

Nicolas

salut

en ce qui concerne GRAP nos financements Grand Lyon et Ville de Lyon sont maintenus en 2017 et stables.

L'objet est le suivant:

- Ville de Lyon: accompagnement de projets dans l'alimentation durable

- Grand Lyon (qui a les compétences CG + com'com'): sur les lignes entrepreneruriat

Kévin

Bonjour Fabrice de Prisme sur le département 13 nous sommes subventionnés sur les bases d'un pacte d'objectifs en 4 points  : Animation du lieu dédié à la création d'emploi ( accélérateur de l'emploi sur le site du CD13), participation aux évènements du département (  salon de l'emploi, de la création d'entreprise ), actions d'accompagnements en direction des publics RSA et jeunes,

Bonsoir,

pour Elan créateur nous sommes subventionnés par Rennes Métropole, par Saint Malo agglomération, Communauté de communes du Pays de Redon et par la Région Bretagne par un SIEG - qui vient d'être signé

Par contre la subvention du CD 35 de 95 000€ passe à 0€ en 2017

Nous avons une subvention du CD 35 pour l'accompagnement de bénéficiaires du RSA artistes mais qui sont hors CAE

Nous avons également des subventions sur projet de communes et EPCI

Isabelle Amauger

Bonjour,

Nous avons une subvention de 10 000 € du CD11dans le cadre du PDI pour l'accompagnement des bénéficiaires du RSA.

Florence THOLLY

Bonjour,

Nous sommes également financés à hauteur de 34 000 € pour l'accompagnement des bénéficiaires du rSa sur le 66.

Nous avions auparavant une convention pour le développement et la promotion de l'ESS sur le département, de 22500 €, mais elle a dispa

Nous avions jusqu'en 2016 une convention pour le développement et la promotion de l'ESS sur le département, de 22 500 €, mais elle n'a pas été renouvelée en 2017.

 

Julie Peyron, Perspectives

Bonsoir, 
La même pour nous : avec le CD 22, on est passé de 55000 euros en 2015 à 0 euro en 2017. 
Un appel à projet est en cours de construction par le CD 22 pour l'accompagnement spécifiquement des bénéficiaires du RSA. Mais avec le risque que cet appel à projet nous éloigne de nos pratiques. On se méfie... 

On maintient les financement Région Bretagne et on se rapproche des EPCI pour compenser la perte du CD 22. 

Sylvain, cogérant Avant-Premières 

De notre côté, le CD53 est passé de 8.000€ à 0€ sans possibilité de négociation.

Pas de subvention de la Région.

34.000€ de subvention des EPCI du département.

Marie Lancelin, cogérante Coodémarrage.53

Bonjour et merci aux 7 répondantes (11, 13, 22, 35, 53, 66 et 69) ! Vous avez pu en voir les détails, voici une synthèse et analyse rapide :

Dans les DEPARTEMENTS, les financements spécifiques aux CAE disparaissent d'un coup lorsqu'ils existaient (22, 35 et 53), ainsi que les autres actions non liées aux bénéficiaires du RSA (par ex. développement et promotion de l'ESS dans le 66). Si l'accompagnement RSA est maintenu dans 4 départements, la demande des CD tend à éloigner les CAE de leur métier de base, soit en raison des publics ciblés (publics hors CAE dans le 35), soit en raison des actions demandées (animation de lieu et d'évènements pour la création d'emploi et d'entreprise dans le 13, appel à projet en cours dans le 22). "Peu intéressants pour la CAE car ils nous éloignent de notre métier de base", commente l'un des gérants.

Pas d'informations sur les financements des COMMUNES. Elles peuvent pourtant adopter des positions plus souples, n'ayant pas perdu leur clause de compétence générale. Tenez-nous au courant, le RTES étant également intéressé et pouvant transmettre idées et exemples aux communes. Dans cette attente...